Avoir un train de sénateur

le

Nombreux sont ceux qui font usage de l’expression « avoir un train de sénateur » pour désigner une démarche lente et empreinte de dignité, ou parfois dans le but de qualifier une activité effectuée à un rythme lent, voire mou.  Mais d’où vient-elle ? Il y a-t-il un rapport avec le Sénat français ?

Qu’on se le dise : cette expression puise ses origines dans la Rome Antique et n’a donc rien à voir avec le Sénat de la République Française. Elle vient du fait que les Sénateurs romains, souvent âgés, avaient pris l’habitude de se déplacer à une allure lente et empreinte de la gravité, au sens de « gravitas », soit l’autorité morale, liée à leur rôle. A partir de là, l’expression fut réinventée par Jean de la Fontaine au XVIIème siècle dans la fable « Le lièvre et la tortue », afin de qualifier la démarche de la tortue :

« Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,

Pour dormir et pour écouter

D’où vient le vent, il laisse la tortue

Aller son train de sénateur. »

Jean de la Fontaine, Fables

Ces deux éléments ont mené à l’usage actuel de l’expression. Son utilisation est donc tout à fait justifiée dans les différents contextes mentionnés précédemment, mais ne désigne en aucun cas les Sénateurs français… à moins qu’ils n’adoptent une attitude qui s’y prête !

d-mystif-youtube-web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s