Auroville, c’est quoi ?

Non loin de l’ancien comptoir français de Pondichéry se trouve l’intrigante Auroville. Surprenante ou enthousiasmante, Auroville est de ces lieux qui ne laissent pas indifférent et suscitent le débat. Mais d’un point de vue historique, qu’est-ce qu’Auroville ?

Auroville est un projet expérimental dont le but est de créer « l’unité parmi les hommes » et dont les applications sont à la fois spirituelles et matérielles. A la source de cet idéal sont le philosophe indien Sri Aurobindo (1872 – 1950) et la française Mirra Alfassa (1878 – 1973). En raison de son activisme en faveur de l’indépendance de l’Inde, Sri Aurobindo fut contraint à l’exil par les Britanniques, en conséquence de quoi la France lui offre l’asile à Pondichéry en 1910. C’est là que ce dernier et Mirra Alfassa se rencontrent et qu’ils auront, selon leurs dires, une profonde connexion spirituelle.

Le projet d’Auroville est annoncé dès 1964 par Mirra Alfassa, nommée « La Mère » en tant que collaboratrice spirituelle de Sri Aurobindo. Quatre ans plus tard, en 1968, Auroville fut officiellement fondée avec l’accord du gouvernement indien et le soutien de l’UNESCO sur une terre quasi désertique au Nord de Pondichéry.

auroville_les_debuts
Les débuts d’Auroville, dans les années 1970

Attirant des personnes d’horizons divers et de nombreuses nationalités, le « lopin » désertique d’une vingtaine de kilomètres carrés se transforme au fil des années en terre fertile. De ce fait, Auroville est aujourd’hui couverte par une végétation dense et l’exploitation agricole des terres de la ville est une réussite. C’est avec l’aide de l’architecte français Roger Anger, que Mirra Alfassa détermina la structure de la ville : au centre de la ville se trouve aujourd’hui le « Matrimandir », ou « Temple de la Mère », au sens souhaité par Mirra Alfassa de « Mère Universelle » considérée comme étant l’énergie de toute création. Ce temple prend dans les faits la forme d’une grande sphère en or et est un lieu de méditation et de spiritualité accessible aux habitants de la ville, quelle que soit leur religion. La ville est organisée autour de cette dernière, et doit à terme selon les plans, présenter la forme d’une galaxie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Au cours des années 80 des problèmes quant au statut de la ville surviennent. Initialement gérée par la « Sri Aurobindo Society, Pondicherry », elle passe dès lors sous la gouvernance directe du gouvernement Indien, sur demande des Aurovilliens. Le plan initial prévoit à terme une capacité d’accueil atteignant les 50 000 personnes, la ville compte aujourd’hui 2 345 Aurovilliens.

Le projet surprend parfois, il est donc important de remettre ce dernier dans son contexte afin de mieux le saisir et de l’aborder avec recul. Deux éléments principaux sont à prendre en compte :

  1. L’Inde connait une approche de la spiritualité très différente de ce que nous connaissons en Occident, principalement au travers de la religion hindoue qui laisse une grande place à la diversité dans l’expression spirituelle, ainsi qu’aux philosophes et aux gourous (terme sanskrit qui signifie « professeur » et fut malmené en Occident par les dirigeants de sectes).
  2. Les années 60-70 ont connu le mouvement hippie et l’ouverture de l’Occident à de nouvelles philosophies dans un monde vivant au rythme pesant de la guerre froide. Ces éléments servent à comprendre la quête de renouveau et d’une voie alternative que l’on trouve à Auroville au travers d’un projet qui se veut positif, humain et spirituel.

Quoi que l’on en pense, que l’on observe ce projet avec sévérité, avec curiosité, ou avec enthousiasme, c’est un épisode intéressant de l’Histoire qui se joue en ces terres au travers de cette expérimentation.

d-mystif-youtube-web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s